02 ValsavarencheVal du torrent Savara, naissant du glacier du Grand Etret et roulant pour 24 km jusqu’à la Dora Baltea: les gens du lieu l’appellent simplement Doire, torrent.

Valsavaranche fut un des derniers vals atteints par l’homme; en effet, on n’y a pas retrouvé aucune pièce archéologique ni aucun signe d’occupation romaine. Les premiers documents remontent à 1200, mais aussi en époque médiévale ce val fut oublié par les lignes de trafic. Un certain bien-être lui vint par les chasses royales de la maison de Savoie; on y bâtit des maisons, des rues, des sentiers.

La première automobile, une "Lancia", y arriva, un peu haletante, en 1910.

Valsavaranche est la "vallée d’une fois" où les traditions persistent et l’artificiel a des difficultés à prendre pied; on y vit encore en harmonie avec la montagne.

Ce val détient, parmi les vallées valdôtaines, le record d’altitude moyenne:
2.494 mètres; en sa partie supérieure, en effet, on jouit d’un spectacle majestueux de montagnes, sur lesquelles le sommet du Grand Paradis trône, unique "quatre mille" entièrement en territoire italien.

Parmi les pâturages et dans les bassins glaciaux seize lacs pointent, pour une surface totale de 30 km. carrés. Ses quatorze glaciers couvrent une surface de 12 km. carrés et descendent moyennement jusqu’à 2800 mètres; avec le terrain rocheux ils occupent 73% de tout le territoire.

Questo sito consente l'invio di cookie di terze parti. Se acconsenti all'uso dei cookie fai click su OK, Questo sito consente l' invio di cookie di terze parti. Se acconsenti all'uso dei cookie fai click su OK, privacy policy.

  Accetto i Cookie di questo sito